Livraison GRATUITE à partir de €60,00 d'achat

Comprendre le CBD

Confusion entre le CBD (cannabidiol) et le THC  (tétrahydrocannabinol) 

Depuis de nombreuses années la confusion règne entre ces deux molécules issues du cannabis, alors que pourtant le premier se démarque par ses bénéfices sur la santé et par son utilisation dans un cadre médical. 

Issue du chanvre ou du cannabis, le THC et le CBD sont les substances les plus connues de cette plante. Le CBD se démarque pour les bénéfices qu’il apporte du point de vue des patients qui la reconnaissent dans l’apaisement de leurs douleurs, insomnies,  inflammations, et pour soulager différents maux.

Le CBD n’apporte aucun effet psychotrope et est désormais légal dans de nombreux pays comme la France grâce à ses bénéfices thérapeutiques. 

Nous allons vous fournir quelques explications pour vous aider à bien comprendre ce qu’est le CBD.

 

 

Qu’est-ce que le CBD ou cannabidiol ?

Le CBD est un cannabinoïde au même titre que le THC. C’est-à-dire que ce sont deux substances actives présentes dans le chanvre.

Néanmoins, la quantité de CBD dans un plant est souvent un dixième voire même un cinquième de la quantité de THC. Cela varie entre 0.6 et 1% pour le CBD et entre 12 et 25% pour le THC.

Cela est dû aux nombreuses modifications du chanvre au fil du temps et notamment à cause du choix des producteurs. 

En effet, le THC provoquant les effets psychotropes du cannabis, les producteurs de chanvre se sont rapidement tournés vers les variétés de chanvre contenant le plus haut taux de THC possible. Allant même jusqu’à croiser des variétés pour générer encore plus de THC.

Mais de nos jours, les scientifiques sont formels, les bienfaits vantés par le cannabis thérapeutique viennent en grande majorité du CBD. Nous avons donc de plus en plus de producteur choisissant des variétés de chanvre contenant peu de THC et plus de CBD, cela peu même aller jusqu’à 6% aujourd’hui. 

Cela peut paraître peu comparé aux taux de THC allant jusqu’à 25% mais le CBD est beaucoup plus efficace que son cousin. Généralement, il suffit d’1% de CBD dans un plan pour que cela suffise à ressentir les effets bénéfiques recherchés par les consommateurs.

 

 

Quelle est la différence entre le CBD et le THC ?

Dans le chanvre, il existe près de 500 cannabinoïdes différents, parmi eux, le THC est sans aucun doute le plus populaire. Cela est notamment dû à la consommation de cannabis depuis plusieurs décennies. Mais récemment, on s’intéresse de plus en plus à un autre cannabinoïde, moins nocif : le CBD !

Le THC, comme nous avions commencé à le dire précédemment, est une molécule psychoactive. De plus, elle provoque des sensations psychotropes, comme celle d’être “stone”, de planer. Si cela fonctionne aussi bien c’est que le THC perturbe le système endocannabinoïde, système qui permet aux cannabinoïdes d’agir sur les différentes zones du corps, via le système nerveux, pour maintenir un équilibre dans le corps humain, on appelle ça l’homéostasie

Le THC perturbe donc ce système et par conséquent, le cerveau du consommateur, modifiant son humeur et son comportement.

A contrario, le CBD n’a aucun effet psychotrope, c’est même totalement l’inverse. En effet, celui-ci “contre” le THC en ralentissant voire même en annulant ses effets néfastes. Par exemple, prendre du CBD en cas de “bad trip” est une très bonne solution.

Les effets psychoactifs du CBD permettent également d’atténuer la douleur et bien d’autres choses. Nous reviendrons sur les bienfaits du CBD dans une autre partie.

 

 

Comment fonctionne le CBD ?

Au fil des études sur le système endocannabinoïde, les chercheurs ont découvert deux récepteurs à cannabinoïdes : Le CB1 et le CB2.

Situés respectivement dans le système nerveux et le système immunitaire, ces deux récepteurs gèrent la psychoactivité et les fonctions immunitaires du consommateur.

C’est grâce à eux que le système endocannabinoïde peut communiquer avec le reste du corps humain et permettre l’homéostasie.

 

Si à ce jour nous n’avons découvert que deux récepteurs cannabinoïdes, il en existe sûrement d’autres qui nous permettront de comprendre encore mieux les effets des cannabinoïdes sur notre organisme lorsqu’ils seront découverts.

Pour autant, ce système a quelques fois besoin d’un petit peu d’aide pour rééquilibrer notre corps.

C’est là que le CBD entre en scène. Car, à l’instar du THC, il perturbe le système endocannabinoïde, mais dans le bon sens cette fois-ci.

En effet, il permet d’atténuer les douleurs et l’anxiété ressentis par le consommateur en envoyant des signaux au système en lui disant qu’il n’a pas besoin de se focaliser sur ce cas. Cette tromperie envers votre cerveau ne fonctionne donc pas en prévention mais bien en réaction à un problème.

 

 

 

Quels sont les bienfaits du CBD ?

Nous vous en parlions précédemment, le CBD a de nombreux effets bénéfiques. Voici donc une liste non exhaustive des différents effets observés du CBD depuis les débuts des recherches concrètes sur le sujet il y a maintenant près de 15 ans :

 

   - Anti-inflammatoire

   - Antidouleur

   - Antiémétique

   - Anxiolytique

   - Contre les crises d’angoisse

   - Combat les maladies neurodégénératives 

   - Combat les maladies neuropsychiatriques

   - Combat les maladies cardiovasculaires

   - Propriétés anticancer

 

Les quatre derniers effets de cette liste sont utiles en tant qu’accompagnement d’un traitement. Le CBD n’est PAS un médicament, il ne peut donc pas vous faire guérir de quelque chose.

Retenez donc surtout que le CBD est efficace contre les 5 premiers effets. Il aide efficacement à combattre les douleurs, les nausées, ou encore les angoisses.

Le CBD est donc très utile pour soulager les problèmes d’arthrose ou de fibromyalgie, mais également les insomnies, les crises d’angoisses et même les crises d’acné, de psoriasis ou de dermatite.

Et comme nous l’avions évoqué dans une partie précédente, il contre très bien les effets néfastes du THC, et notamment les “bad trips”.

 

 

Le CBD est-il légal ?

Comme vous pouvez vous en douter, c’est le THC qui est illégal en France car il s’agit de la molécule transformant le chanvre inoffensif en cannabis. 

Ce sont les effets psychotropes du THC qui provoquent cette législation envers le cannabis en le considérant comme une drogue.

À l’inverse, le CBD, nous l’avons vu, n’a pas d’effets psychotrope. Par conséquent, il n’est pas condamné par la justice française et donc pas détecté par les tests dédiés au cannabis. 

Depuis 2017, sa production ainsi que sa vente et sa consommation sont donc devenus officiellement légales grâce au ministère de la Santé de l’époque.

Toutefois, la réglementation à ce sujet reste très strictes, il ne faut pas que les produits CBD vendus contiennent plus de 0.2% de THC.

Et au niveau de la production, les variétés autorisées sont au nombre de 20. Contenant toutes un très faible pourcentage de THC dans leur composition.

 

 

Comment consomme-t-on le CBD ?

De nos jours, on peut retrouver le CBD sous de multiples formes. Vous trouverez donc forcément celle qui vous convient le mieux pour consommer du CBD en toute tranquillité.

Les deux plus connues sont les huiles comestibles que vous ingérez directement en appliquant deux ou trois gouttes par jour sous votre langue et les e-liquides que vous pouvez utiliser avec votre cigarette électronique. 

Mais il existe également des huiles culinaires pour ajouter différents goûts à vos plats (ail, basilic, herbes de Provence, citron…)

Ou encore du thé et des infusions contenant du CBD, là encore, il y en a pour tous les goûts : thé vert, thé noir, infusion après-repas, fruits rouges…  

Plus original, des chewing-gums au CBD ont fait leur apparition, permettant une consommation simple et rapide.

Plus classique, les fleurs de CBD, sont également consommables en les fumant, ce qui est plutôt utile pour les personnes voulant un substitut au cannabis.

Pour finir, les cosmétiques au CBD ont fait leur apparition. Ils sont très efficaces pour les problèmes de peau comme l’acné ou le psoriasis et les douleurs ciblées comme l’arthrose.

Bref, vous avez le choix !

 

 

Le CBD est-il pris en charge par l’assurance maladie ?

Comme nous l’expliquions précédemment, le CBD n’est pas un médicament, il n’est donc pas considéré comme tel par les assurances et la sécurité sociale. Pour elles, il s’agit d’un complément alimentaire

Les règles dans ce domaine changeront sans doute un jour mais pour le moment c’est un non catégorique au niveau de la prise en charge.

 

 

Lexique /infos importantes

CBD (cannabidiol)

Le cannabidiol (CBD) est un (phyto)cannabinoïde majeur présent dans le chanvre. Légal et bénéfique pour votre santé.

THC (tétrahydrocannabinol)

Le THC ou tétrahydrocannabinol est la principale molécule psychoactive du cannabis. Illégale et provoquant des effets psychotropes.

Législation

La production, la possession et la consommation de produits au CBD ne sont légales que si le taux de THC est inférieur à 0,2% dans la composition.

Cannabis

Le cannabis est une drogue, donc illégale. Il s’agit de la plus consommée en France.