Livraison GRATUITE à partir de €60,00 d'achat

Qu'est que le CBD ?

Publié par Jérôme Guerin le

Qu'est que le CBD ?

La définition du CBD

Le CBD (acronyme pour cannabidiol) est un cannabinoïde, une molécule contenue dans le chanvre.

Il s’agit du deuxième cannabinoïde le plus observé en moyenne dans le chanvre après le THC. Nous précisons “en moyenne” car ces taux peuvent varier en fonction des variétés de chanvres.

En quelques années, le chanvre CBD est devenu accessible au grand public notamment grâce à une législation ferme sur le sujet.

Souvent considéré à tort comme une drogue, le CBD est très différent de son proche cousin le THC, molécule active du cannabis.

Oui, le CBD n’est pas une drogue.

De plus : "Au cours de sa réunion de novembre 2017, le Comité OMS d’experts de la pharmacodépendance a conclu que, à l’état pur, le cannabidiol (CBD) ne semble pas présenter de potentiel d’abus, ni être nocif pour la santé." (source).

 

La différence entre Chanvre et Cannabis

Afin de comprendre la différence entre les termes chanvre et cannabis, trop souvent confondus et utilisés à tort, reprenons d’abord le nom scientifique associé à l’espèce principale des plants de chanvre : Cannabis sativa, L (Genre espèce, nomenclature de Linné).

Le nom vernaculaire ou nom commun “chanvre” désigne donc l’ensemble des variétés et sous-espèces de la plante, parmi lesquelles on retrouve :

  • Le chanvre industriel, à très faible teneur en THC (0 à 0.2%), à utilisation commerciale pour la confection de cordages ou pour en extraire le CBD.
  • Le chanvre récréatif ou indien, plus connus sous le nom de cannabis et associé, entre-autres appellations, au nom Marijuana.
  • Le chanvre sauvage, à faible teneur en THC mais plus résistant, utilisé en usage industriel ou pour générer des hybrides avec le chanvre récréatif.

Toutefois, la nomenclature génère de nombreux débats du côté scientifique entre l’existence de différentes sous-espèces ou espèces à part entière. Car au fil du temps les plantes de chanvre ont été sujettes à de nombreux croisements, hybridations et sélections entre espèce et/ou sous-espèces pour de meilleurs rendements selon leur commercialisation et utilisation.

Nous pouvons donc convenir que l’appellation “chanvre” correspond à l’ensemble des variétés, même s’il est plus commun de l’utiliser pour faire référence au chanvre industriel.

Tandis que l’appellation “cannabis” correspond plutôt à la variété de chanvre récréative, à forte teneur en THC, ou comme appellation scientifique générique.

Pour éviter toute méprise, le terme “chanvre” est donc préféré pour désigner les plants, sans THC, dont nous extrayons le CBD et qui servent ainsi de matière première à vos produits Herbalcura.

 

 

La différence entre CBD et THC

Nous venons de le dire, le THC est la substance cannabinoïde responsable des effets stupéfiants du cannabis.

Le CBD quant à lui n’est pas considéré comme une drogue. Tout simplement, car celui-ci ne provoque pas d’effets psychotropes comme le THC.

En effet, le THC provoque la sensation d’être “stone”, de planer. Cela est dû aux molécules de THC qui se fixent sur les récepteurs CB1 (système nerveux) et CB2 (système immunitaire) de notre corps.

C’est également le THC qui cause les crises d’anxiété, d’angoisse et de paranoïa autrement appelés “Bad trip”.

Le CBD n’a rien de tout cela et permet de réduire, voire de contrer les effets néfastes du THC, en relaxant et apaisant le consommateur

Il n’y a donc aucun risque d’overdose ou de bad trip avec une consommation excessive de CBD. 

Le seul petit “soucis” du CBD est son effet décontractant, qui, à forte dose, provoque une somnolence ; raison pour laquelle la conduite est interdite lorsque l’on a ingéré du CBD.

 

 

Les bienfaits du CBD

Comme nous l’avons dit juste avant, l’un des premiers bienfaits du CBD est son pouvoir anxiolytique.

La prise de CBD est d’ailleurs conseillée pour les cas de dépression ou les crises d’anxiété chroniques ou dues à un bad trip par exemple.

Mais il existe bien d’autres avantages dans l’arsenal du CBD :

  • Des effets dermatologiques dus aux propriétés anti-inflammatoires et de réduction de production de sébum qui permettent au CBD d’être une excellente solution contre l’acné, le psoriasis et la dermatite.
  • Des effets neuroprotecteurs, apportant une véritable aide pour les problèmes neuropsychiatriques tels que l’alcoolisme, la schizophrénie, les TOC, ou encore l’autisme.
  • Mais également un soulagement pour les personnes atteintes d’une maladie neurodégénérative comme Alzheimer, Parkinson ou bien l’épilepsie.
  • Des effets anticancers, car oui, à l’instar des fruits de mer, du thé vert ou encore du chocolat noir, le CBD possède des propriétés anticancéreuses.
  • Un très bon anti-douleur. Migraines ? Arthrose ? Fibromyalgie ? Rhumatismes ? En se fixant sur le système nerveux central, le CBD et ses propriétés antalgiques,  anti-inflammatoires et décontractantes forment un cercle vertueux pour constituer une vraie alternative aux médicaments anti-douleurs traditionnels dans la lutte contre les douleurs chroniques, qu'elles soient musculaires ou articulaires.
  • Il renforce le système immunitaire, vous rendant ainsi plus résistant aux virus et autres bactéries nocives que vous pouvez rencontrer tous les jours.

→ Si vous souhaitez en savoir plus sur les effets du CBD sur notre corps nous avons réalisé un article à ce sujet.

 

 

La législation française autour du CBD

La législation française autour du CBD est très stricte.

Au niveau de la production, seule une vingtaine de variété de chanvre est autorisée. De plus, il est obligatoire que les plants contiennent de très faibles taux de THC (inférieur à 0,2%).

Puis, l’extraction du CBD ne peut se faire que via les tiges ou les graines, la loi interdisant l’extraction par les fleurs.

Ensuite, pour la possession et la consommation, vos produits CBD doivent contenir 0% de THC. Il faut donc que lors de la transformation du chanvre à l’huile CBD, le THC restant disparaisse.

 

Nous vous conseillons également de toujours avoir votre certificat d’achat sur vous en cas de contrôle. Notamment si vous avez acheté des fleurs de CBD, très difficilement différenciables des fleurs de cannabis.

En cas de contrôle de consommation, vous ne risquez rien, car le CBD n’est pas détecté par les tests stupéfiants ou anti-dopage des forces de l’ordre étant donné qu’il n’est pas répertorié comme une drogue.

Faites attention cependant si vous avez consommé du CBD hors de France, car les taux autorisés ne sont pas les mêmes partout en Europe, et encore moins dans le monde.

Par exemple, les Pays-Bas, l’Allemagne, La Belgique, l’Espagne, Le Portugal, la Suisse et la République Tchèque autorisent des produits CBD contenant jusqu’à 1% de THC.

Il faut donc faire attention lorsque vous achetez du CBD à l’étranger à ce qu’il respecte les normes françaises.

→ Si vous souhaitez avoir plus de détails sur la législation du CBD nous vous invitons à lire notre article : “Le CBD est-il légal en France ?

 

Les contre-indications et effets secondaires du CBD

Contrairement à son cousin le THC, le CBD n’a quasiment pas d’effets secondaires.

Les rares notifiés sont : 

  • La perte d’appétit et par conséquent la perte de poids
  • La fatigue en cas de trop grosse consommation*
  • Des diarrhées si vous ne tolérez pas le CBD

 *Pour savoir comment bien doser sa consommation de CBD, consultez notre article “Comment prendre du CBD ?”.

 

Au niveau des contre-indications, il est fortement déconseillé de consommer du CBD en cas de grossesse ou d’allaitement. Car même si les produits au CBD ne contiennent pas de substances néfastes, le CBD n’est pas forcément bon pour un fœtus ou un nourrisson.

On ne le rappelle jamais assez, chacun réagit différemment au CBD et les doses que vous prenez doivent être personnalisées en fonction de votre organisme.

Il est également déconseillé de prendre le volant après avoir consommé du CBD à cause des effets somnolents de celui-ci.

Dernière contre-indication, en cas de problèmes cardiaques ou vasculaires, comme pour bon nombre de substances ou de traitements, il est préférable de consulter un médecin qui pourra vous dire si vous pouvez en consommer ou non.

 

 

La médicalisation du CBD

Beaucoup de personnes vantent le CBD comme un remède miracle, nous allons donc mettre une chose au clair :

Le CBD n’est PAS un médicament ! C’est un complément alimentaire qui peut certes aider en parallèles de certains traitements ou dans des problèmes chroniques. 

Nous déconseillons fortement l’automédication sur la prise de CBD lorsque vous avez des pathologies “graves”. Consultez d’abord un médecin et voyez si c’est compatible avec votre traitement habituel. Nous vous conseillons votre médecin traitant plutôt qu'un pharmacien car il vous connait et saura mieux vous conseiller voire vous prescrire ce qu'il est idéal pour vous.

Même chose pour le dosage, ce n’est pas parce que votre ami ou membre de la famille vous a dit que 3 gouttes d’huile de CBD à 40% par voie orale quotidiennement lui faisaient du bien qu’avec vous ça marchera. Allez-y progressivement et commencez toujours par un faible dosage et pourcentage jusqu’à ce que vous sentiez les effets arrivés (par exemple : 1 goutte de CBD à 10% par jour). Même chose pour les comprimés/gélules.

C’est à vous d’adapter votre consommation en fonction des réactions de votre corps, car on le rappelle : ce n’est pas un médicament.

 

 

La qualité du CBD

Lors de votre choix d’huile de CBD vous allez vouloir vérifier la qualité de l’huile pour avoir les meilleurs résultats possibles.

Quelle concentration de CBD choisir, quel type d’huile, quel est le meilleur rapport qualité-prix…

En résumé, la qualité du CBD varie selon 6 critères, vous allez donc faire attention aux :

  • Zones géographiques de la culture de chanvre → Plus c’est proche de vous mieux c’est pour vous, la législation et la planète. France > Europe > Reste du monde
  • Méthodes de culture de chanvre → Le chanvre se cultive comme les fruits et légumes, il existe donc également du chanvre issu de l’agriculture biologique
  • Méthodes d’extraction du CBD :
    • Avec de l’huile végétale : naturelle, la moins chère, mais également la moins efficace
    • Par solvant : potentiellement toxique pour votre organisme, moyennement efficace mais bon marché
    • Par CO2 hypercritique : la plus sûre, la plus efficace mais également la plus onéreuse.
  •  Pourcentages de CBD contenu dans les produits finaux → 10/20/30/40%
  •  Spectres d’huile de CBD → Isolat ou Full Spectrum ?
  • Forme des produits finaux → Gélule, huile, thé, infusion… ?

Étant donné que tous ces critères ont un impact sur la qualité cela se répercute sur le prix.

Nous avons réalisé un article complet sur comment bien choisir son huile de CBD avec un tableau contenant les fourchettes de prix habituelles. Nous vous conseillons vivement de le lire avant de vous lancer dans l’aventure CBD.

Si vous souhaitez acheter la meilleure qualité de produits au CBD possible vous pouvez consulter notre boutique en ligne.

CLIQUEZ ICI POUR RETROUVER TOUS NOS PRODUITS AU CBD

Produit lié à cet article

HUILE CBD MCT COCO by STILLA® FULL SPECTRUM
HUILE CBD MCT COCO by STILLA® FULL SPECTRUM HUILE CBD MCT COCO by STILLA® FULL SPECTRUM HUILE CBD MCT COCO by STILLA® FULL SPECTRUM HUILE CBD MCT COCO by STILLA® FULL SPECTRUM

HUILE CBD MCT COCO by STILLA® FULL SPECTRUM

Huile comestible MCT COCO| BIO et fabriquée en France | de 10% à 40% de CBD Vous recherchez une huile CBD pour calmer vos douleurs ? Vous sentir mieux ou améliorer votre sommeil ? L’huile...

Voir le produit

Article suivant →